Livraison gratuite
Droit de retour dans les 21 jours
Achat sur facture
Retour gratuit dans les magasins

NAMIBIE, MERVEILLE DE LA NATURE

Outre les couleurs intenses, une faune et une flore diversifiées et un mix culturel hors du commun, ce sont sans doute les paysages impressionnants et les déserts infinis qui resteront gravés dans la mémoire des visiteurs après un voyage en Namibie.

 

Le canyon sur le cours inférieur du Fish River

Le canyon sur le cours inférieur du Fish River

La Namibie est un pays à la beauté originelle qui attire chaque année des milliers de vacanciers du monde entier. Avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an, c’est une destination toute saison qui jouit d’une popularité croissante. Point de départ de toutes les excursions: la capitale Windhoek dont le passé colonial fait que de nombreux habitants parlent encore allemand. Cette langue qui ne nous est pas inconnue, ainsi que les bonnes infrastructures, facilitent un voyage dans ce pays africain et le rendent plus sûr et plus confortable – que ce soit en voiture de location, camping-car, bus ou avion. Des paysages de dunes à couper le souffle, des formations rocheuses surprenantes et des kilomètres d’étendues désertiques: si la diversité est énorme, les distances le sont aussi, de sorte que deux à trois semaines seront nécessaires pour explorer ces merveilles de la nature.

 

Etendues, hauteurs et profondeurs infinies

Dans le sud-ouest de l’Afrique, les éléments sont très proches: le grand désert de Namib, dont la Namibie tire son nom, se termine par d’immenses dunes à la lisière de la rugueuse côte Atlantique. Sur une distance de plus de 1500 kilomètres du nord au sud, on ne trouve rien d’autre que sable et silence. A Sambesi en revanche, la pointe nord-est de la Namibie, de nombreux cours d’eau et un vert profond dessinent le paysage. Les forêts fluviales sont le refuge de buffles, hippopotames, antilopes et éléphants. En se déplaçant vers le sud, on croise le 2e canyon le plus long au monde: avec ses 161 kilomètres de long et une profondeur maximale de 500 mètres, le canyon de Fish River constitue un spectacle naturel grandiose. La côte des squelettes peut sembler inhospitalière, toutefois elle est, avec ses dunes soufflées par le vent, ses profondes gorges et ses vastes versants, une région d’une beauté unique. Les nappes de brouillard, dues au courant froid de Benguela, ont par le passé souvent précipité les navires dans le malheur. Les épaves sont encore visibles aujourd’hui. Le parc national Skeleton Coast, qui s’étend de l’Ugab River au sud sur plus de 500 kilomètres jusqu’au Kunene River dans le nord, est la patrie d’éléphants du désert, de springboks, de girafes, d’espèces de rhinocéros rares ainsi que d’immenses colonies de phoques. Le parc national d’Etosha offre quant à lui des conditions idéales pour observer lions, léopards et autres animaux sauvages. A cela s’ajoute la lumière unique qui baigne les paysages de désert, de savane et de montagne de couleurs intenses. Une excursion dans les mers de sable infinies compte parmi les temps forts de ce voyage.

 

Lorsque fleurissent les déserts namibiens

Entre novembre et avril, le pays se montre sous son jour le plus spectaculaire, car au moment de la mousson, les déserts autrement arides resplendissent en riches nuances de vert. Dès que les premiers nuages se dessinent dans le ciel bleu, les familles namibiennes emballent leurs paniers à pique-nique pour assister au spectacle de très près. Les photographes immortalisent les saisissantes formations nuageuses qui se détachent sur fond de rochers et de dunes de sable. Si la pluie a été abondante, les gourmets pourront se régaler de truffes et de champignons omajova présents dans de nombreux et succulents plats régionaux.

De
Jeanette Fuchs
,
Rédactrice

??productDetailSnippets_multicolorTooltip??