Livraison gratuite
Droit de retour dans les 21 jours
Achat sur facture
Retour gratuit dans les magasins

Le printemps se veut insulaire

Les plus belles destinations printanières sont faciles à mémoriser: elles partagent la même initiale. Autres points communs: des atouts incontestables et une accessibilité en quelques heures de vol. Chaque île a cependant ses propres attraits.

 

Après la grisaille et les frimas de l’hiver, certaines envies deviennent presque irrépressibles: changer de décor, goûter à la douce caresse des rayons du soleil et faire le plein d’énergie dans la nature. Pourquoi dès lors attendre la venue du printemps si on peut aller à sa rencontre en s’offrant une escapade magique sur une île de rêve? Là où le paysage est déjà florissant et où les températures agréables invitent à la randonnée, au vélo ou au golf. Partez à la découverte de nouveautés, faites-vous plaisir et déconnectez sous le soleil méridional – à Majorque, Malte ou Madère.

 

 

Majorque

La détente à l’état pur sur l’île de Majorque: juste déconnecter et ne penser à rien.

Avis aux gourmets et aux golfeurs

Certainement l’une des destinations les plus prisées: l’île de Majorque dans les Baléares. En février déjà, la fleur d’amandier ouvre la saison et attire sportifs et gourmets. Au printemps, le paysage varié s’explore très agréablement à vélo. Le parcours le plus charmant et le plus exigeant à la fois est la route de montagne très tortueuse qui mène à Sa Calobra dans le Nord. Cette île méditerranéenne espagnole est aussi un paradis pour golfeurs: on peut améliorer son handicap sur plus de 20 terrains. A la grande joie des gourmets, les étoiles Michelin sont presque aussi nombreuses. L’un des plus éminents cuisiniers de l’île est le Britannique Marc Fosh qui possède une étoile et plusieurs restaurants.

Malte

Malte fait vite oublier le stress quotidien.

Histoire et culture se rejoignent

A Malte, sur 316 km2 de terrain calcaire, le monde végétal s’épanouit au printemps – notamment une espèce protégée, la Cheirolophus crassifolius. Déclarée plante nationale de l’Etat insulaire en 1971, elle ne pousse nulle part ailleurs. Côté culture, le visiteur pourra explorer des temples mégalithiques de l’âge de la pierre et des fortifications du temps des croisades. La saison sous-marine démarre en avril à Malte: outre les poulpes et les barracudas, les plongeurs y découvriront aussi des grottes et des épaves. La Valette, la pittoresque capitale de Malte, figure au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1980. Si l’on souhaite se trouver à proximité du port naturel Grand Harbour, une visite de l’hôtel de luxe Phoenicia est recommandée – pour y passer la nuit ou simplement pour déguster une tasse de thé dans le somptueux lounge de style colonial britannique.

 

Madère

Eblouissante par sa magie florale, Madère est considérée comme l’île du printemps éternel.

L'île aux mille couleurs

On la surnomme «l’île aux fleurs» ou la «perle verte de l’Atlantique»: l’île volcanique de Madère se pare non seulement de vert au printemps, mais aussi d’une symphonie de couleurs – lorsque fleurissent les oiseaux du paradis, les flamboyants et les bougainvillées. Le monde végétal est par ailleurs réputé avoir un effet rajeunissant. Pour s’en convaincre, rien de tel qu’un séjour dans un hôtel wellness de luxe, comme le Reid’s Palace ou le Choupana Hills. Les sportifs ne sont pas en reste à Madère: les randonneurs, vététistes, grimpeurs et parapentistes s’adonnent à leur passion tout autour du plus haut sommet de l’île, le Pico Ruivo. Plus paisibles et moins exigeantes, les excursions le long des levadas, le système d’irrigation historique de l’île. On trouvera de la fraîcheur dans l’un des bassins de natation naturels taillés dans la roche, comme à Porto Moniz. Le milieu créatif de Madère est aussi en plein boom. Citons notamment Nini Andrade Silva, architecte d’intérieur, dont la notoriété a dépassé les frontières de l’île.

De
Jeanette Fuchs
,
Rédactrice

??productDetailSnippets_multicolorTooltip??