Livraison gratuite
Droit de retour dans les 21 jours
Achat sur facture
Retour gratuit dans les magasins

TALK TO TOMMY HILFIGER

Le styliste se livre en interview – tant sur le plan personnel que professionnel.

 

THE LOOK: Que signifie Noël pour vous personnellement?

TOMMY HILFIGER: Pour moi, Noël a en tout cas à voir avec la famille. Je viens d’une fratrie de 9 enfants et Noël a été chaque année l’occasion d’une magnifique fête familiale où tout le monde se réunissait dans notre maison. Aujourd’hui je peux dire que j’ai la chance d’avoir ma propre grande famille. Nous retrouver tous ensemble autour de cette fête est une tradition chez nous. C’est ce dont je me réjouis le plus.


Comment fête-t-on Noël dans la famille Hilfiger? Avez-vous des traditions bien particulières?

Nous adorons parer la maison de décorations de Noël. Nous avons un beau et grand sapin avec une multitude de lumières et de décorations que nous avons réunies au fil des ans.

 

Vous êtes un styliste couronné de succès, l’un des plus connus au monde. Qu’offrez-vous pour Noël et quels cadeaux recevez-vous?

J’aime les cadeaux qui viennent du coeur, des cadeaux qui ont été pensés, par exemple un objet fait main ou quelque chose de personnel adapté au destinataire. Chacun de nos enfants a ses propres goûts – que ce soit pour les livres, les instruments de musique ou les appareils techniques. J’adore choisir des cadeaux spéciaux, uniques pour tous les membres de ma famille.

 

Dans quel type de tenue vestimentaire pouvons-nous nous imaginer Tommy Hilfiger à Noël, lorsque vous fêtez avec votre famille?

En misant sur des classiques comme un denim ou un chino sombre, une chemise élégante et un veston bleu foncé près du corps, vous ne risquez pas de vous tromper. Pour assister à une fête plus formelle, vous pourriez choisir par exemple une veste de smoking ou encore des tissus à carreaux ou des tartans.

 

Quel basique d’hiver devrait selon vous figurer dans toutes les armoires?

Un caban est le garant d’une silhouette intemporelle. J’aime bien l’idée de moderniser ce vêtement traditionnel par des éléments en cuir et des couleurs pop.

 

Vous travaillez actuellement sur votre collection printemps '16. Pouvez-vous d’ores et déjà lever un coin de voile sur votre travail?

La vie insulaire sera au centre de la collection printemps ’16. A cet effet, je me suis inspiré des couleurs, de la culture et de l’atmosphère de mes îles préférées.

 

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez petit garçon? La mode est-elle une passion de toujours?

J’ai grandi à Elmira, une petite ville dans l’arrière-pays de New York. Adolescent, je suis tombé amoureux du rock’n’roll. Je voulais absolument devenir une rock star. Le problème était que je ne jouais d’aucun instrument. J’ai donc essayé d’avoir au moins l’allure d’une rock star.

Mais les tenues dont j’avais besoin n’étaient pas disponibles à Elmira. C’est ainsi qu’est né en moi le rêve de concevoir moi-même une mode relax inspirée par le rock’n’roll. A 18 ans, j’ai ouvert mon premier magasin nommé People’s Place. Nous y vendions avant tout des pantalons pattes d’éléphant et d’autres vêtements qu’on n’avait encore jamais vus dans notre petite ville. Ce magasin a constitué la première pierre de ma carrière et m’a apporté la confirmation que le stylisme était ma véritable passion. Peu après, j’ai déménagé à New York City où j’ai fondé la marque Tommy Hilfiger en 1985.

 

Quelle est, après la mode, votre deuxième passion?

Je dis souvent que je serais une star du rock si je n’étais pas devenu styliste! J’aime toujours la musique, et le feeling rock’n’roll qui m’a tellement attiré dans les années 1960 et 70 continue à inspirer ma mode.

 

Vous avez un succès phénoménal et, en tant que styliste, vous avez réussi tout ce dont on peut rêver dans votre branche. Pouvez-vous vous imaginer partir bientôt à la retraite? Au faîte de votre carrière, que souhaitez-vous pour l’avenir?

J’ai la chance de travailler encore avec passion et d’aimer mon métier. Bienque l’on ne puisse jamais prévoir ce que demain nous apportera, je dis toujours que le meilleur est encore à venir!

 

Vous avez toujours été très généreux et soutenez plusieurs organisations de bienfaisance. Pouvez-vous me dire pour quoi vous vous engagez en tout premier lieu?

J’ai toujours rêvé d’avoir suffisamment de succès pour pouvoir donner en retour et soutenir des projets qui me touchent particulièrement. Plus Tommy Hilfiger croît sur le plan international, plus cet objectif m’importe. Les partenariats sans but lucratif et les engagements d’utilité publique via Tommy Cares sont les succès dont je suis spécialement fier. Tommy Cares a ses racines dans l’engagement en faveur des communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons.

 

Qui ou qu’est-ce qui vous inspire?

Ma plus grande source d’inspiration est la culture pop: fashion, art, music et entertainment – j’en ai fait l’acronyme F.A.M.E. Ces domaines stimulent mon imagination lorsque je conçois de nouvelles collections. Tout est matière à inspiration, que ce soit en visitant le MET ou le MoMA, en me promenant dans Central Park avec mon fils âgé de six ans ou encore lors d’un concert avec ma femme ou mes plus grands enfants.

 

La marque «Tommy Hilfiger» a plus de 30 ans. Avez-vous parfois eu peur d’être à court d’idées ou de nouveaux concepts?

Jamais. Je trouve que tout est inspirant dans mon environnement. J’aime la créativité du stylisme et j’adore redynamiser une pièce fétiche en ajoutant des détails qui donnent du peps.

 

En ce moment, vous collaborez avec la star du tennis Rafael Nadal. Pourquoi l’avoir choisi comme nouveau visage de Tommy Hilfiger?

Cela fait près de 10 ans que je connais Rafael personnellement et il soutient notre marque depuis longtemps. Je suis particulièrement fasciné par son implication dans son sport. Son style incarne l’esprit de notre marque: divertissant, cool et jamais trop sérieux.

??productDetailSnippets_multicolorTooltip??